Retour au chapitre

Seigneurs des Carpates-1

Vers page 2 >>>

© Nature et Terroir / J.P. LIEGEOIS

Le grand blanc nous accueille dans les Carpates ! Après les chutes de neige exceptionnelles de l'hiver, l'accès à la montagne est impossible au-dessus de 1350m, car les raquettes sont hélas inconnues en Roumanie.

Les immenses forêts des Carpates sont exploitées de manière extensive. Dans ces terrains difficiles le débardage fait appel à des chevaux.

La neige fraîche est un support idéal pour la lecture des traces. Loups ou grand chiens en vadrouille ? La différence n'est pas toujours facile à faire...

Tout le monde nous affirmait que la neige était encore bien trop abondante et que les ours n'étaient pas sortis de leur tanière. Mais qui donc alors a pu laisser dans la neige cette belle trace toute fraîche ? Un ours subadulte dont la patte avant est de taille similaire à une main humaine. Les longues griffes ont laissé une marque très nette.

Vers page 2 >>>