Retour au chapitre

Sud Turquie-1

Vers page 2 >>>

© Nature et Terroir

La Turquie reste très peu explorée par les naturalistes. Sur les traces des "cocheurs" britanniques, la plupart des ornithos sillonnent le pays en tous sens, accumulant les milliers de km pour allonger quelque peu leur liste d'observations... Notre philosophie est différente. Connaissant bien le Sud du pays et sachant y "dénicher l'oiseau rare", nous l'explorons en profondeur. Chaque minute distille son lot d'émerveillement...

 

Loquace, coloré, omniprésent, le bruant mélanocéphale a accompagné (presque) chaque instant de notre périple. Il mérite donc bien la place d'honneur dans ce reportage photo !

C'est un migrateur qui part pour l'Afrique dès août et ne revient qu'en mai.

 

© Hervé Dubois

Le câprier ornait de ses superbes fleurs jusqu'aux trottoirs d'Antalya. C'est d'ailleurs le seul charme que nous ayons trouvé à cette ville surpeuplée et étouffante !

 

© Hervé Dubois

A quelques centaines de mètres de l'hôtel , Hervé découvre une petite zone humide où se cachait, notamment, une colonie de guêpiers d'Europe.

© Hervé Dubois

Accroché aux flancs des Monts Bey, le site de Termessos est superbe, égrénant le marbre de ses ruines dans une nature sauvage. Ici, le théâtre. Sur le versant au-delà du mur de scène, des bouquetins.

 

© J.P. Liegeois

La plupart des fauvettes, occupées par la nidification, seront discrètes durant notre séjour. Cette magnifique fauvette de Rüppel installée à Termessos se laissera cependant observer à loisir et saisir dans l'objectif.

 

© Hervé Dubois

Vers page 2 >>>