Du 29/09 au 06/10/19

Tétras lyre et brame du cerf - Vercors

Situé à l’Ouest des Alpes françaises, entre Die et Grenoble, le Vercors est un vaste plateau calcaire entaillé de gorges et de vallées profondes et limité dans sa partie orientale par une ligne de hauts sommets où culmine le Grand Veymont (2.341m).

Bien que proche de la vallée du Rhône, cette région de montagne aux bordures abruptes est longtemps restée isolée et méconnue. Absence d’eau, pauvreté des sols, rudesse du climat et difficulté des communications en ont fait un territoire de bûcherons, de charbonniers et d’éleveurs, qui reste encore très faiblement peuplé. 

Préservé en grande partie des aménagements destructeurs des stations de ski - notamment grâce à la création de la Réserve nationale des Hauts Plateaux en 1985 - le Vercors est demeuré un territoire vierge et sauvage, très prisé aujourd’hui par les amateurs de nature, de grands espaces, de randonnée et d’aventure. 

S’étageant de 500 à 2.350m, les milieux naturels y sont variés : falaises, affleurements rocheux, pâturages ou forêts de montagne composées de hêtres, de Sapins pectinés, d’épicéas ou de Pins à crochets. Les contrastes climatiques sont très marqués de par la variété des expositions et des altitudes : depuis l’ambiance boréale des Hauts Plateaux à celle, quasi méditerranéenne, des contreforts méridionaux du Diois.
La faune est abondante et diversifiée. Les grands mammifères de montagne y sont bien représentés. Les Bouquetins des Alpes, réintroduits en 1989, sont présents dans les milieux rocheux, alors que chamois ou cervidés fréquentent plutôt les zones forestières. L’automne est une saison particulièrement propice à l’observation de ces grands animaux et notamment des cerfs en pleine période de rut, dont le puissant brame résonne depuis les vallons forestiers.

Chez les oiseaux, les différentes espèces sédentaires d’altitude sont également observables à cette période.
Les forêts de conifères de pente ou des Hauts Plateaux accueillent le farouche Tétras lyre, observable à cette période, le Pic noir, le Bec-croisé des Sapins, le Casse-noix moucheté (rare), le Venturon montagnard, la Mésange boréale, le Grimpereau des bois, le Bouvreuil pivoine et les Grives draine et litorne. La Gélinotte des bois et les Chouettes chevêchettes et de Tengmalm sont également présentes mais demeurent des hôtes extrêmement discrets de ces milieux forestiers.

Les hautes falaises calcaires bien exposées qui structurent le paysage sont le domaine de l’Aigle royal, du Faucon pèlerin, du Grand Corbeau, des craves et des chocards et du très discret Tichodrome échelette. Depuis une dizaine d’années, le prestigieux Vautour fauve est venu compléter cette liste, rejoint récemment par le Gypaète barbu, réintroduit lui aussi dans la partie méridionale du massif, dans les environs de Die.
Fougères, lichens et champignons d’altitude complètent la flore visible en cette période automnale.

Notre séjour nous permettra la découverte de cette région préservée, de ses paysages spectaculaires et de ses richesses naturelles, par des itinéraires pédestres à la journée ou la demi-journée, parfois assez longs mais avec des dénivelés modérés (200 à 400 m par jour) et à un rythme tranquille.
A partir de nos confortables hébergements, des sorties matinales et crépusculaires pourront aussi être réalisées - notamment pour l’écoute du brame des cerfs.

© Photos : Richard Bourdoncle

Photo Slider : Elsa Ruwet - Photo Avatar : Henry Borumsiche

Dates & Prix

Prix à venir

865 euros par personne
– Inscriptions demandées avant le 1er juin 2018

Durée : 
8 jours / 7 nuits

Hébergement : 
Hôtel et auberge, en demi-pension (+ pique-nique le midi)
Chambre double (single possible avec supplément)

Déplacement : 
Accès sur place libre. Sur place, déplacements en voitures personnelles

Encadrement : 
Richard Bourdoncle, guide nature polyvalent, accompagnateur en montagne

Groupe : 
6 à 15 personnes

Budget

Le prix comprend
• L’hébergement en hôtel confortable, en demi-pension (du 1er repas du soir au dernier petit-déjeuner) + pique-nique le midi
• Chambres pour 2 personnes. Supplément single (obligatoire si il n’est pas possible de partager la chambre) : 230 €
• L’encadrement

Le prix ne comprend pas
• Les boissons (pas de boissons prévues aux repas)
• Le transport et les déplacements sur place (frais d’essence à partager entre les participants)
• Les dépenses personnelles
• Les assurances voyage éventuelles

 

Richard Bourdoncle

Accompagnateur en montagne, illustrateur et naturaliste de terrain polyvalent, tout ce qui touche à la nature et la vie sauvage l’intéresse. Attentif et consciencieux, mais aimant plaisanter, il partagera avec vous ses connaissances et sa passion dans la bonne humeur.

Journalier

Jour 1
Accueil à notre hôtel entre 18 h et 19 h. Installation et présentation du séjour. Selon la forme de chacun, nous rejoignons les Hauts Plateaux après le dîner pour une première écoute nocturne du brame et peut-être aussi des chouettes de montagne. Repas du soir et nuit à l’hôtel.

Jour 2
Nous partons pour l’Ouest du massif, dans le secteur de la Montagne d’Ambel. Depuis les corniches rocheuses abruptes ouvrant sur un vaste panorama, nous recherchons bouquetins, chamois ou mouflons dans les pentes pierreuses en contrebas. Dans le ciel nous guettons le passage d’un Aigle royal ou de Vautours fauves et observons les corvidés de montagne présents ainsi que les petits passereaux inféodés aux conifères et peut-être aussi quelques migrateurs de passage.
L’après-midi, nous recherchons le discret Tichodrome échelette dans les falaises avant de rejoindre de belles hêtraies-sapinières à Erable sycomore et Sorbier des oiseleurs fréquentées par le Pic noir, la Mésange alpestre ou le Grimpereau des bois. Depuis plusieurs affûts nous tentons d’observer cerfs ou biches, très présents dans ce secteur et en pleine période de brame.
Pique-nique sur le terrain.
Repas du soir et nuit à l’hôtel.

Jour 3
Nous partons avant l’aube pour la Réserve des Hauts Plateaux. Après une marche d’approche, nous tentons d’entendre et d’observer les mâles de Tétras lyres chantant depuis la cime des conifères. La Gélinotte des bois est présente dans les sous-bois humides de ce secteur mais reste très discrète. Notre journée continue par une longue balade vers l’Est dans le cadre grandiose de boisements épars d’Epicéas et de Pins à crochet aux allures de forêt boréale.
En vue du Grand Veymont (2.341 m), nous recherchons Bec-croisé des sapins, Bouvreuil pivoine, Venturon montagnard, Merle à plastron, Grives draine ou litorne, Mésange alpestre et peut-être aussi l’Aigle royal en vol. Une montée optionnelle jusqu’à un col permet d’approcher les bouquetins présents dans les pentes rocheuses.
Pique-nique sur le terrain.
Repas du soir et nuit à l’hôtel.

Jour 4
Selon notre réussite de la veille et la motivation de chacun, nous repartons sur les Hauts Plateaux à l’aube à la recherche des Tétras lyres ou plus tard dans la matinée pour de nouvelles observations des espèces d’altitude. Par une piste en balcon d’où l’on découvre un vaste panorama sur le plateau et les reliefs environnants, nous rejoignons un secteur plus vallonné fréquenté par les cervidés. Nous recherchons ces animaux ainsi que les oiseaux présents jusqu’à l’heure du brame. Pique-nique sur le terrain.
Repas du soir et nuit à l’hôtel.

Jour 5
Nous partons pour les environs du Col de Vassieux, au sud du massif. Nous traversons d’abord une superbe forêt de Sapins pectinés et y recherchons les passereaux associés avant de monter le long des crêtes pour découvrir un panorama exceptionnel sur les Hauts Plateaux et assister à l’envol majestueux des Vautours fauves réintroduits ici depuis 1999 et nichant dans les parois rocheuses en contrebas. D’autres grands oiseaux seront peut-être présents comme le grand Corbeau ou le Faucon pèlerin.
Puis nous rejoignons un site de falaises pour tenter d’y découvrir le discret Tichodrome échelette et d’autres oiseaux de ces milieux rupestres. Nous quittons ensuite le Vercors pour descendre plein sud vers le Diois et rejoindre notre nouvel hôtel.
Forêts de Sapins et d’Epicéas des Hauts Plateaux
Pique-nique sur le terrain.
Repas du soir et nuit à l’hôtel.

Jour 6
A travers des pentes pierreuses et des pinèdes à l’ambiance plus méridionale, nous montons vers les superbes falaises du Haut-Diois où les jeunes Gypaètes barbus réintroduits depuis 2010 sont parfois visibles. Nous recherchons aussi les Vautours fauves, Hirondelles de rochers et autres oiseaux des parois, ainsi que le Bruant fou et le Cincle plongeur. Nous rejoignons ensuite le Vallon de Combau, porte d’accès méridionale des Hauts Plateaux où nous attend un superbe panorama sur le Mont Aiguille et le Massif du Dévoluy. Dans les boisements de Pins à crochets, puis dans les vastes secteurs de pelouses et de lapiaz du plateau, nous retrouvons l’avifaune d’altitude : venturons, becs-croisés, chocards et peut-être un aigle en chasse. Pique-nique sur le terrain.
Repas du soir et nuit à l’hôtel.

Jour 7
Le programme de cette journée sera défini sur place selon les observations des jours précédents : nouvelle visite des Hauts Plateaux sud, site de Rémuzat ou vallée de la Drôme.
Pique-nique sur le terrain.
Repas du soir et nuit à l’hôtel.

Jour 8
La fin de notre séjour est venue. Bagages faits, nous quittons notre auberge dans la matinée.

Liste des Observations

Observations Oiseaux/Mammifères Vercors/Diois – octobre 2015

(en italique: espèces présentes mais jamais observées pendant le séjour)

 

Oiseaux :

Falconiformes :

Aigle royal

Vautour fauve

(Vautour moine)

Gypaète barbu

Buse variable

(Faucon pèlerin)

Faucon crécerelle

Epervier d’Europe

 

Galliformes :

Tétras Lyre

Gélinotte des bois

Columbiformes :

 

Pigeon ramier

Tourterelle turque

 

Strigiformes :

Chouette hulotte

Chevêchette d’Europe

(Chouette de Tengmalm)

 

Coraciformes :

Martin-pêcheur d’Europe

 

Piciformes :

Pic noir

Pic vert

Pic épeiche

Pic épeichette

 

Passeriformes :

Alouette lulu

Bergeronnette grise

Bergeronnette des ruisseaux

Pipit farlouse

Hirondelle de fenêtre

Hirondelle rustique

Hirondelle de rocher

Accenteur mouchet

Troglodyte mignon

Rougegorge familier

Rougequeue noir

Tarier pâtre

Grive draine

Grive litorne

Grive mauvis

Grive musicienne

Merle à plastron

Merle noir

Cincle plongeur

Roitelet huppé

Roitelet triple bandeau

Mésange charbonnière

Mésange bleue

Mésange noire

Mésange huppée

Mésange boréale alpestre

Mésange à longue queue

Sittelle torchepot

Grimpereau des bois

Tichodrome échelette

Grand Corbeau

Corneille noire

Crave à bec rouge

Chocard à bec jaune

Choucas des tours

Geai des chênes

(Cassenoix moucheté)

Pie bavarde

Etourneau sansonnet

Bouvreuil pivoine

Gros-bec casse-noyaux

Tarin des Aulnes

Venturon montagnard

Linotte mélodieuse

Verdier d’Europe

Chardonneret élégant

Pinson des arbres

Pinson du nord

Bec-croisé des sapins

Bruant zizi

Bruant proyer

 

Mammifères :

Bouquetin des Alpes

Chamois

Cerf élaphe

Chevreuil

(Sanglier)

Renard roux

Blaireau

Martre des pins

(Hermine)

(Belette)

Marmotte des Alpes (début d’hibernation)

Ecureuil roux

Lièvre d’Europe

Photos


Warning: scandir(data/img/voyage/galerie/107): failed to open dir: No such file or directory in /home/clients/55a03418c2c939c5d10e341fa229bd41/nterroir/module/voyage/views/fiche_menuMOBIL.php on line 113

Warning: scandir(): (errno 2): No such file or directory in /home/clients/55a03418c2c939c5d10e341fa229bd41/nterroir/module/voyage/views/fiche_menuMOBIL.php on line 113

Warning: array_slice() expects parameter 1 to be array, boolean given in /home/clients/55a03418c2c939c5d10e341fa229bd41/nterroir/module/voyage/views/fiche_menuMOBIL.php on line 115

A venir...

Infos pratiques

Déplacements :
Accès en voiture personnelle. Accès possible en train/TGV par Grenoble puis autocar pour Villard-de-Lans avec accueil à la gare routière vers 18 h. Retour possible par la gare de Die. Déplacement sur place avec les véhicules personnels (frais d’essence à partager entre les participants). Sur place, conduite partagée des participants.

Condition physique :
Itinéraires pédestres à la journée en terrain de moyenne montagne (pistes, sentiers et hors sentier : prairies et rocailles) avec dénivelés modérés et progressifs (200 à 400 m par jour) mais distances de 8 à 12 km chaque jour. Pratique régulière de la marche souhaitable.
Le guide pourra adapter ou modifier les itinéraires en fonction du niveau des participants. Consultez votre médecin au sujet des précautions sanitaires à prendre

A emporter :
Vêtements chauds (dont polaire, gants et bonnet) de couleur neutre dont veste imperméable type Gore- tex ou coupe-vent, parapluie ou cape de pluie, casquette ou chapeau, crème solaire, chaussures de marche, gourde, petit récipient à couvercle type Tupperware pour pique-nique, thermos si possible, petit sac à dos, jumelles et longue-vue.

A savoir

Formalités : 
documents d’identité en cours de validité, permis de conduire. Assurance voyage : différentes formules possibles à l’agence

Programme :

Le programme du séjour n’est pas contractuel. Son déroulement pourra être modifié par le guide en fonction des conditions de terrain ou des opportunités. Certaines activités pourront être déplacées dans le temps ou remplacées par d’autres.

Responsable destination

Colette :
+32 71 84 54 80

Présente le mardi et vendredi toute la journée

Voyager...

avec le même guide

Voyager...

avec la même thématique

Voyager...

avec un prix similaire

Abonnez-vous à notre Newsletter

pour recevoir nos actualités, nos offres,...