fr
Du 04/07 au 11/07/21

Oiseaux de montagne, fleurs et papillons d’altitude - Les Ecrins briançonnais

A la rencontre des vallées de la Guisane, de la Clarée et de la Durance, la région briançonnaise est l’un des joyaux des Alpes du Sud.

Ici, la haute montagne représentée par les glaciers et hauts sommets du massif des Ecrins, comme le pic de la Meije ou la barre des Ecrins, côtoie de magnifiques alpages couverts de fleurs, des lacs d’altitude et de lumineuses forêts subalpines de mélèzes et de Pins cembros. C’est également l’une des régions alpines à la géologie la plus variée et à l’ensoleillement le plus généreux, grâce à un microclimat particulièrement sec. Cette influence méditerranéenne, très sensible dans les fonds de vallées boisés de Pins sylvestres et sur les pentes les mieux exposées, associée à la variété des altitudes et des roches, permet une diversité botanique et entomologique exceptionnelle.

La faune, également très riche, comprend le Bouquetin des Alpes, réintroduit depuis 1959, et le chamois, mais également l’omniprésente Marmotte des Alpes, l’hermine et le Lièvre variable. Chez les rapaces, l’Aigle royal est bien représenté puisque plus d’une quarantaine de couples se reproduisent sur le territoire du parc national, preuve de sa richesse en proies. Le Faucon pèlerin niche également dans les hautes parois rocheuses et les Vautours fauves fréquentent régulièrement le secteur du Galibier en quête de brebis mortes.

Les prairies et pelouses ensoleillées, riches en reptiles, sont le terrain de chasse du Circaète Jean-le-Blanc, alors que les milieux forestiers secs profitent à la Bondrée apivore, observable en chasse aux heures chaudes.

Différents passereaux de montagne peuvent également être observés : Accenteur alpin, Monticole de roche ou Niverolle des Alpes dans les zones rocheuses d’altitude ; Chocard à bec jaune, Crave à bec rouge, Hirondelle de rocher ou Martinet à ventre blanc dans les parois abruptes ; Merle à plastron ou Sizerin flammé dans les prés-bois à éricacées ou les brousses d’Aulnes verts ; Casse-noix moucheté, Bec-croisé des sapins, Venturon montagnard, Mésange alpestre, Fauvette babillarde ou Grimpereau des bois dans le mélézin ; Pipit spioncelle, Tarier des prés ou Traquet motteux dans les alpages ; Cincle plongeur et Rousserolle verderolle à proximité des torrents.

Des espèces plus méridionales comme le Bruant ortolan, le Bruant fou, le Moineau soulcie et la Huppe fasciée sont présentes sur les adrets les plus secs.

Le Parc national des Ecrins, créé en 1973, protège les territoires les plus élevés de cette belle et riche région. Chaque jour, à partir de notre confortable hébergement situé dans un petit hameau de montagne, nous partirons pour des balades naturalistes de difficulté modérée (200 à 500 mètres de dénivelé par jour sur sentiers de montagne) à la découverte de ces paysages préservés et de leurs espèces animales ou végétales les plus remarquables.

Oiseaux et mammifères de montagne seront nos priorités mais les fleurs, reptiles, amphibiens, papillons et roches ne seront pas oubliés. Nous aborderons également l’origine de ces espèces, à travers l’histoire des glaciations et la formation du massif alpin.

© Crédit photos : Richard Bourdoncle

PDF Télécharger Fiche voyage
Réservez ce voyage

Responsable Destination

Contacter Cécile

+32 71 84 54 80

Présente le mardi (11h - 18h), le jeudi (9h à 12h), le vendredi (10h à 18h) et le samedi (9h à 12h)

Dates & Prix

Prix : 750 euros

single non possible

Durée :
8 jours / 7 nuits

Hébergement :
En gîtes, en chambre de 2, 4 ou 6 personnes, en demi-pension + piques-niques le midi

Transport :
En voitures personnelles, puis à pied

Encadrement :
Richard Bourdoncle, naturaliste polyvalent, accompagnateur montagne

Groupe :
6 à 15 personnes

Richard Bourdoncle

Accompagnateur en montagne, illustrateur et naturaliste de terrain polyvalent, tout ce qui touche à la nature et la vie sauvage l’intéresse. Attentif et consciencieux, mais aimant plaisanter, il partagera avec vous ses connaissances et sa passion dans la bonne humeur.

Journalier

Jour 1
Accueil dans notre hébergement entre 17 et 18 h.
Installation et présentation du séjour.
Dîner et nuit au gîte.

Jour 2
Nous commençons notre semaine par la jolie vallée de la Cerveyrette et le vallon de Peyre Moutte, entre prairies de fauche, chaos rocheux et petits lacs d’altitude. Les pentes pierreuses bien ensoleillées sont couvertes d’un véritable tapis de fleurs multicolores visitées par les papillons. Sur les buissons ou les rochers, nous observons de nombreux passereaux : Bruant fou, Bruant jaune, Pie-Grièche écorcheur, Traquet motteux, Tarier des prés, ... et recherchons les plus rares : Bruant ortolan, Monticole de roche, Merle à plastron ou Bec-croisé des sapins.
Les marmottes sont nombreuses et Grand Corbeau et Aigle royal peuvent aussi être aperçus. La géologie de ce secteur est particulièrement intéressante avec la présence d’anciennes laves sous-marines.
Pique-nique sur le terrain. Dîner et nuit au gîte.

Jour 3
Cette journée nous conduit en direction du col de l’Izoard, à travers le mélézin subalpin, où nous observons les oiseaux caractéristiques de ce milieu emblématique des Alpes du Sud : Casse-noix moucheté, Bec-croisé des sapins, Tarin des Aulnes… Nous rejoignons ensuite par une longue piste forestière le superbe vallon des Ayes, à la limite du Queyras. Le Cincle plongeur fréquente le torrent et le Tarier des prés les prairies de fauche bordant le lac. Nous traversons des champs de fleurs survolés par l’Apollon avant de rejoindre des boisements de Pins cembros où nous recherchons Venturon montagnard, Mésange boréale, Pipit des arbres et Merle à plastron.
Le farouche Tétras-lyre est un hôte très discret de ce secteur.
Pique-nique sur le terrain. Dîner et nuit au gîte.

Jour 4
Nous remontons la belle vallée de la Guisane jusqu’au col du Lautaret, porte d’entrée du Parc national des Ecrins. Face au prestigieux sommet de la Meije et au milieu d’une flore exubérante, nous recherchons les passereaux : Sizerin flammé, Pipit spioncelle, Fauvette babillarde ou Rousserolle verderolle.
Nous prenons ensuite la direction du col du Galibier pour remonter un superbe vallon fleuri jusqu’aux crêtes rocheuses faisant face au massif de la Meije. Dans cet environnement minéral, nous recherchons Accenteur alpin, Niverolle des Alpes et autres passereaux d’altitude. Les Vautours fauves et l'Aigle royal fréquentent également le secteur.
Pique-nique sur le terrain. Dîner et nuit au gîte.

Jour 5
Nous partons à l’aube pour rejoindre le coeur du massif des Ecrins.
A cette heure matinale, les chamois sont encore présents sur les névés les plus bas. Dans ce cadre minéral grandiose, au pied de la barre des Ecrins, du Pelvoux et du Glacier blanc, nous observons également les parades des Sizerins flammés, très abondants dans les zones à Aulnes verts.
Nous gagnons ensuite les secteurs steppiques, falaises et pinèdes dominant la proche vallée de la Durance. Dans cette ambiance quasi méditerranéenne, papillons, criquets et lézards sont abondants. Nous observons aussi Martinets à ventre blanc, Hirondelles de rochers, Choucas des tours, Bruant fou ou Pouillot de Bonelli. Les rapaces sont bien présents : Bondrée apivore, Milan noir, Buse variable ou Faucon crécerelle avec peut-être aussi un Circaète Jean-le-Blanc en chasse.
Pique-nique sur le terrain. Dîner et nuit au gîte.

Jour 6
Nous reprenons la route de la Guisane pour rejoindre l’imposant massif sédimentaire des Cerces, à la recherche des bouquetins présents dans ce secteur rocheux aux nombreuses parois abruptes.
En chemin, le Cincle plongeur est souvent observable dans le torrent. Une longue montée à travers les alpages riches en marmottes, passereaux et fleurs nous conduit au-dessus d’un superbe lac émeraude. Ce secteur est favorable aux espèces d’altitude : Accenteur alpin, Niverolle des Alpes, Chocard à bec jaune et, avec de la chance, le furtif Tichodrome échelette ou la Perdrix Bartavelle.
S’il reste du temps en fin de journée, nous irons rechercher les Moineaux soulcies dans un village des environs.
Pique-nique sur le terrain. Dîner et nuit au gîte.

Jour 7
Pour cette dernière journée, nous retournons dans la vallée de la Cerveyrette ou partons pour la réserve naturelle régionale des Partias, créée par la commune de Puy St-André avec l’appui de la LPO Paca.
Pique-nique sur le terrain. Dîner et nuit au gîte.

Jour 8
La fin de notre séjour est venue. Après un petit bilan de la semaine, nous quittons notre hébergement dans la matinée.

 

Le programme n’est pas contractuel. Son déroulement pourra être modifié par le guide en fonction des conditions de terrain ou des opportunités. Certaines activités pourront être déplacées dans le temps ou remplacées par d’autres.

 

Liste des Observations

Observations Oiseaux/Mammifères – séjour Ecrins juillet 2019

Oiseaux :  (entre parenthèses : espèces observées lors de précédents séjours)

Falconiformes :
Aigle royal
Vautour fauve
(Gypaète barbu)
Circaète Jean-le-Blanc
Epervier d’Europe
Autour des palombes
(Bondrée apivore)
(Buse variable)
(Faucon pèlerin)
Faucon crécerelle

Galliformes :
(Tétras Lyre)
Caille des blés

Columbiformes :
Pigeon ramier
Tourterelle turque
 

Strigiformes :
(Chouette hulotte)
 

Coraciformes :
Martinet noir
Martinet à ventre blanc
(Huppe fasciée)
Coucou gris

Piciformes :
Pic vert
(Pic épeiche)
(Pic épeichette)

Passeriformes :
Alouette de champs
(Alouette lulu)
Bergeronnette grise
Bergeronnette des ruisseaux
(Pipit farlouse)
Pipit des arbres
Pipit spioncelle
Hirondelle de fenêtre
Hirondelle rustique
Hirondelle de rocher
Accenteur alpin
Accenteur mouchet
Troglodyte mignon
Rougegorge familier
Rossignol philomèle
Rougequeue noir
Rougequeue à front blanc
Tarier des prés
Tarier pâtre
Monticole de roche
Traquet motteux
Grive draine
Grive musicienne
Merle à plastron
Merle noir
Cincle plongeur
Roitelet huppé
Roitelet triple bandeau
Pouillot de Bonelli
Pouillot véloce
Fauvette à tête noire
Fauvette babillarde
Fauvette des jardins
Rousserolle verderolle
Mésange charbonnière
Mésange bleue
Mésange noire
Mésange huppée
Mésange boréale alpestre
Mésange à longue queue
(Sittelle torchepot)
Pie-grièche écorcheur
Grimpereau des bois
Tichodrome échelette
Grand Corbeau
Corneille noire
Crave à bec rouge
Chocard à bec jaune
(Choucas des tours)
Geai des chênes
Cassenoix moucheté
Pie bavarde
(Bouvreuil pivoine)
(Tarin des Aulnes)
Venturon montagnard
Serin cini
Sizerin flammé
Linotte mélodieuse
Verdier d’Europe
Chardonneret élégant
Pinson des arbres
Bec-croisé des sapins
Moineau domestique
Moiseau cisalpin
Moineau soulcie
Bruant fou
Bruant jaune
Bruant zizi

Mammifères :

Bouquetin des Alpes
Chamois
Chevreuil
Renard roux
Hermine
Marmotte des Alpes
Ecureuil roux
(Lièvre variable)
Lérot

 

 

 

 

Photos


Warning: scandir(data/img/voyage/galerie/297): failed to open dir: No such file or directory in /home/clients/55a03418c2c939c5d10e341fa229bd41/nterroir/module/voyage/views/fiche_menuMOBIL.php on line 113

Warning: scandir(): (errno 2): No such file or directory in /home/clients/55a03418c2c939c5d10e341fa229bd41/nterroir/module/voyage/views/fiche_menuMOBIL.php on line 113

Warning: array_slice() expects parameter 1 to be array, boolean given in /home/clients/55a03418c2c939c5d10e341fa229bd41/nterroir/module/voyage/views/fiche_menuMOBIL.php on line 115

A venir...

Infos pratiques

Budget
Le prix comprend
· l’hébergement en gîtes confortables, en demi-pension + pique-niques. 

· en chambres de 2, 4 ou 6 personnes selon disponibilité.
· l’encadrement
Le prix ne comprend pas
· les boissons
· le transport jusqu’au lieu de rendez-vous, et les déplacements sur place (frais d’essence à partager entre les participants)
· les dépenses personnelles
· les assurances voyage éventuelles

Déplacements
Accès en voiture personnelle. Accès possible en train/TGV par Briançon (Hautes-Alpes - 05) avec rendez-vous à la gare SNCF.
Déplacement sur place avec les véhicules personnels (frais d’essence à partager entre les participants).
 

Condition physique
Itinéraires pédestres à la journée en terrain de moyenne montagne (pistes, sentiers et hors sentier : prairies et rocailles) avec dénivelés modérés et progressifs (200 à 500 m par jour). Pratique régulière de la marche souhaitable.
Le guide pourra adapter ou modifier les itinéraires en fonction du niveau des participants.

A emporter
Vêtements chauds (dont polaire, gants et bonnet) de couleur neutre dont veste imperméable type Gore-tex ou coupe-vent, parapluie ou cape de pluie, casquette ou chapeau, crème solaire, chaussures de marche, gourde, petit récipient à couvercle type Tupperware et couverts pour pique-nique, thermos si possible, petit sac à dos, jumelles et longue-vue.

Formalités : documents d’identité en cours de validité, permis de conduire

Assurance voyage : différentes formules possibles à l’agence. Nous consulter.

A savoir

Le premier gîte est végétarien.

Possibilité d'un barbecue le soir entre vous et uniquement sur demande sur place.

Rendez-vous : devant l’hébergement entre 17h et 18h
   

 

Responsable destination

Cécile :
+32 71 84 54 80

Présente le mardi (11h - 18h), le jeudi (9h à 12h), le vendredi (10h à 18h) et le samedi (9h à 12h)

Voyager...
avec Richard Bourdoncle

Voyager...
avec des thématiques similaires

Voyager...
dans une même gamme de prix

Abonnez-vous à notre Newsletter

pour recevoir nos actualités, nos offres,...