Du 27/03 au 04/04/19

Migration à Tarifa et Grazalema

Située aux confins de l’Europe, et à un battement d’ailes du sol africain,
la pointe de Tarifa est un des sites privilégiés pour observer les migrations.

Il draine des dizaines de milliers de migrateurs qui reviennent de leurs quartiers d’hiver africains pour regagner le Sud et le Nord de l’Europe Douze mois par an, ses couloirs aériens sont fréquentés. En effet, certaines espèces se montrent de plus en plus hâtive en migration (milans, cigognes et certains passereaux)
Le passage migratoire est largement inféodé aux conditions météorologiques.

En cas de vent contraire, des milliers d’oiseaux planeurs, rapaces de toutes plumes, cigognes, mais aussi des passereaux attendent les bonnes conditions pour franchir le détroit de Gibraltar. Dès que le vent est favorable, c’est le grand envol vers le Nord vers la pointe de Tarifa située à seulement 14 km des côtes africaines.

Notre programme journalier tiendra donc compte de la météo : en cas de passage, nous regagnerons les promontoires d’où on observe le mieux la migration. Si c’est le calme dans le ciel, nous visiterons les plages, zones humides, zones boisées de la région qui accueillent les oiseaux fatigués par la traversée. Nous visiterons aussi pour commencer les lagunes autour de Jerez et le splendide parc naturel de la Sierra de Grazalema où se trouve le sapin d’Espagne (Pinsapo) et une des plus importantes colonies de vautours fauves d’Espagne. De nombreux passereaux sont déjà de retour dans le maquis et dans les falaises pour défendre leur territoire par leurs chants.

Un séjour qui allie diversité et grand spectacle

Dates & Prix

Prix : 
1595€

Durée : 
9 jours / 8 nuits
 
Hébergement : 
en hôtels , en chambres doubles ou singles et pension complète
 
Encadrement : 
Damien HUBAUT, ornithologue passionné, spécialiste des chants d’oiseaux et photographe réputé.
 
Groupe : 
6 à 15 personnes
 
Déplacement : 
Vols internationaux puis voitures de location conduites par les participants.

 

Votre budget

Le prix comprend
·  L’hébergement en hôtels très confortables en pension complète (du repas du soir le 1er jour au petit déjeuner du dernier jour) en chambre double.
·  l’encadrement 
·  les transports (sauf essence et péages autoroutiers sur place)

Le prix ne comprend pas
·  Le supplément single de 260€ - obligatoire s’il n’y a pas de partage de chambre possible
·  les boissons
·  le carburant et les péages (à partager entre les participants)
·  les dépenses personnelles
·  Les assurances voyage

Damien Hubaut

Originaire de Mouscron mais Rebecquois d’adoption, Damien se passionne pour l'ornithologie de terrain depuis l'âge de 14 ans et depuis presque aussi longtemps pour la photographie animalière. Dès son jeune âge, il a été encadré par des experts d’AVES en ornithologie et a très vite progressé par lui-même ; il guidait des groupes de jeunes déjà à l’âge de 17 ans lors de stages Aves. Il s’est spécialisé dans le chant des oiseaux.

Photographe de formation, Damien a trouvé auprès des Cercles des Naturalistes de Belgique (CNB), la possibilité de mettre en pratique ses connaissances photos et ornithologiques ; il coordonne notamment la formation des Guides Nature à l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique depuis plus de 30 ans ainsi que des stages photos et d'ornithologie au Centre Marie-Victorin à Viroinval (B) et au Marquenterre (Fr) ; il a collaboré durant 20 ans à la revue « L’Homme et l’Oiseau » de la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux (LRBPO).

Il organise, chaque année, depuis plus de 25 ans pour AVES Bruxelles Brabant un cycle de 6 conférences sur l'ornithologie de terrain à Woluwé-St-Lambert et guide un week-end annuel en Zélande (NL) pour la section.

Il organise et a déjà guidé une 60aine de voyages ornithologiques pour Nature et Terroir en Europe et en Afrique : Roumanie (Delta Danube), Espagne (Andalousie), Grèce (Lesbos), France (Vanoise), Ecosse (îles Shetland), Egypte, Sénégal (Djoudj, Sine-Saloum)…

Co-auteur photo d’une quinzaine d’ouvrages sur les beautés architecturales de la Belgique, d’un livre sur l’accueil des oiseaux au jardin et d’un livret sur le Parc Viroin-Hermeton photographe et chroniqueur pendant 12 ans des émissions radiophoniques "Le Beau Vélo de Ravel", Il est aussi consultant occasionnel pour le Jardin Extraordinaire (RTBF).C'est un guide chevronné aux intérêts multiples, particulièrement attentif et dévoué.

Journalier

Jour 1
Après le vol vers Séville (ou Jerez). Trajet en voiture (100 km) et installation dans notre
hôtel non loin de Jerez. Visite ornithologique éventuelle en fonction de l’horaire des
avions. Repas à l’hôtel en soirée.

Jour 2
Après le petit déjeuner, départ pour Sanlucar de Barrameda. Visite des salines de Bonanza
et des piscicultures de Trebujena au bord du Guadalquivir en quête de Flamants roses,
de limicoles et de laridés (Goélands railleurs). Ensuite visite de lagunes à la recherche des
Erismatures à tête blanche et de la Sarcelle marbrée. Retour à l’hôtel en soirée et repas à
l’hôtel à Jerez

Jour 3
Après le petit-déjeuner, départ de notre hôtel de Jerez et découverte d’un circuit des points
de vue vers Arcos de la Frontera, El Bosque et Ubrique, puis Beanocaz et Villaluenga del
Rosario et enfin Grazalema. Observations de Vautours fauves, Perdrix rouge, Huppe fasciée,
Traquet oreillard, Bruants zizi et fou, ibex (bouquetin espagnol). Arrivée à l’hôtel en
fin d’après-midi et repas du soir sur place.

Jour 4
Nous partons vers Montejaque et Benaojàn. Observation possible du Traquet rieur et du
Monticole bleu et de l’Aigle de Bonelli aussi dans des vallées rocheuses remarquables.
Planant dans les ascendances, se reposant au bord des falaises, ou fréquentant les pâturages,
beaucoup de rapaces fréquentent ces impressionnantes montagnes. Les Vautours
fauves s'y observent par centaines. Visite en fin de journée de la ville remarquable de
Ronda pour y observer ses colonies de Faucons crécerellettes et de Craves à bec rouges.
Nous rentrons à notre hôtel avec une superbe vue sur le village de Grazalema. Repas à
l’hôtel.

Jour 5
Nous quittons notre hôtel après le petit-déjeuner pour le sud vers Tarifa et le détroit de Gibraltar (130
km). En route à travers le Parc Naturel des Alcornocales. Arrivée à notre hôtel de Tarifa en fin de matinée.
Les meilleurs postes d'observation de la migration sont à quelques kilomètres à peine de là.
Nous rencontrerons certainement sur place des "ornithos" de la Société Espagnole Migres et des
« birders » britanniques et de tous pays. Repas du soir à l’hôtel.

Jour 6
Matinale facultative sur la plage de Los Lances qui accueille Barges rousses, gravelots, bécasseaux,
Goélands d’Audouin. Petit-déjeuner à l’hôtel. Si le climat est favorable, nous visiterons les postes
d’observations pour admirer les groupes de Milans noirs, d’Aigles bottés, de Circaètes, les Busards
des roseaux et cendrésK souvent accompagnés encore par d'autres espèces comme les Cigognes
blanche et noireK puis en fin de journée, nous partons excursionner dans la région de la lagune de la
Janda. Autrefois zone humide importante, elle est aujourd’hui asséchée et cultivée. Elle n’en accueille
pas moins beaucoup d’oiseaux, dont l’Ibis falcinelle et un toujours probable Elanion blanc, ainsi que
de très nombreux passereaux. La réintroduction de l’Ibis chauve y est en cours et nous irons voir la
colonie. Retour à l’hôtel en soirée.

Jour 7
Migration, es-tu là ? Si les passages sont en cours, nous regagnons à nouveau les postes d’observation
les plus favorables pour voir passer les escadrilles de migrateurs (Milans, éperviers, percnoptères,
diverses hirondelles, martinets).Sinon, nous partons explorer les salines de Barbate où se réunissent
à marée haute chevaliers, bécasseaux, barges, Sternes caugeks et caspiennes, Balbuzard
pêcheurK et peut-être l’Oedicnème criard. Retour à l’hôtel à midi et en soirée pour le repas.

Jour 8
Matinale facultative sur la plage de Los Lances. Petit-déjeuner à l’hôtel puis nous regagnons à nouveau
les postes d’observation les plus intéressants pour la migration jusqu’en début d’après-midi. Visite
du Centre de Visiteur de Huerta Grande. En fin de journée nous irons visiter à nouveau la plaine
agricole de la Janda où il y a toujours des espèces d’oiseaux intéressantes à observer. Retour à l’hôtel
sur l’heure de midi et au soir pour les repas.
Jour 9 En fonction de l’horaire de vol, nous profitons encore de l’environnement de notre hôtel avant de partir
pour la lagune de Medina Sidonia et d’arriver à Séville (200 km) (ou Jerez) où nous reprenons
notre avion pour la Belgique.

Le déroulement du programme peut être modifié par le guide en fonction des circonstances locales et des opportunités.
Certaines activités peuvent être déplacées dans le temps, ou remplacées par d’autres

Liste des Observations

Photos

Infos pratiques

Déplacement
Vols internationaux, puis voitures de location conduites par les participants.

Condition physique
Marches faciles de quelques heures seulement et stationnement prolongé sur site de migration.

A emporter
Tout le nécessaire pour un séjour actif à l’extérieur. Chaussures de marche et vêtements imperméables.
Jumelles et longue-vue recommandés. Maillot de bain (piscine à l’hôtel), crème, lunettes
solaires et chapeau. Petit siège pliable conseillé.

A savoir
Rendez-vous : à l’aéroport 2h avant le décollage
Assurances voyage, différentes formules possibles.


Les prix de ce circuit peuvent être modifiés en fonction des prix de vols que nous obtiendrons lors de votre inscription. Plus la date de départ est proche et plus il est difficile d’obtenir des tarifs intéressants.
Nous vous recommandons donc de VOUS INSCRIRE LE PLUS TÔT POSSIBLE afin d’éviter le désagrément d’une importante majoration de prix.

Responsable destination

Nathalie :
+32 71 84 54 80

Présente le lundi, mardi de 8h30 à 15h30 et jeudi de 8h30 à 15h00

Voyager...

avec le même guide

Voyager...

avec la même thématique

Voyager...

avec un prix similaire

Abonnez-vous à notre Newsletter

pour recevoir nos actualités, nos offres,...