Du 15/06 au 30/06/19

Kirghizstan : entre steppes et montagnes

Pays de montagnes et d'eau, le Kirghizstan compte 40% de son territoire à plus de 3000 m d'altitude, avec de très hauts sommets comme le Pic Lénine culminant à 7134 m. Les paysages varient de steppes et zones semi-désertiques à des vallées et des gorges verdoyantes. 


Plus haut, les montagnes prennent le dessus et imposent alpages et toundra avant la haute montagne proprement dite, ses neiges éternelles et ses glaciers. Une flore et une faune extraordinaires s’épanouissent dans cette diversité de paysages. Nous tâcherons d’en découvrir une partie. 

Ce voyage est une invitation à la découverte d'espaces sauvages infinis à la beauté "scénique" et au dépaysement total ! 

Tout est grandiose au Kirghizstan : immenses pâturages herbeux aux yourtes chaleureuses, accueil des populations pastorales, traditions du Cheval et de l'Aigle par excellence. 

Dates & Prix

Prix : 2.490 euros par personne
Durée : 16 jours / 14 nuits
Hébergement : En hôtels (chambres doubles), yourtes (chambre commune), campements (tentes) et en pension complète
Encadrement : Corentin Rousseau, naturaliste, ancien directeur de la LRBPO et actuellement responsable de programmes de conservation au WWF
Groupe : 4 à 15 personnes
Déplacement : Avion , véhicules 4x4 avec chauffeur

Corentin Rousseau

Aventurier et naturaliste dans l’âme, Corentin apprécie les régions nordiques et montagneuses. Il a visité de nombreux pays d’Europe et d’Asie. Engagé dans la conservation de la nature, il a été directeur de la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux et travaille actuellement pour le WWF. Motivé et optimiste, il vous guidera dans la bonne humeur !

Journalier

Jour  1 - 15 juin
Rendez-vous à l’aéroport de Bruxelles pour prendre le vol vers l’aéroport international de Manas, proche de la capitale Bishkek.

Jour 2 - 16 juin
Après avoir récupéré les bagages et les véhicules, nous allons nous déplacer rapidement vers des étangs de pêche à quelques dizaines de kilomètres de la ville. Ces zones humides sont particulièrement propices à l’observation de nombreuses espèces d’oiseaux (canards, ardéidés, limicoles, rousseroles, etc.) dans cette région assez sèche du pays.
En milieu d’après-midi, nous nous rendrons à la capitale pour nous reposer quelques heures et ensuite aller goûter les spécialités locales dans un restaurant typique.
Logement dans un hôtel à Bishkek.

Jour  3-4-5 - 17—19 juin
Après un copieux petit déjeuner, nous partirons assez tôt de la capitale pour nous rendre dans un site mythique du pays : la réserve naturelle du Son Koul. Celle-ci est constituée d’un grand lac d’altitude (3016 mètres) entouré de steppes. Le chemin accédant à cette réserve naturelle passe par plusieurs cols rocailleux, les paysages y sont grandioses et les oiseaux bien présents. (Durée du trajet vers Son Koul : 5 heures).
Durant la belle saison, cette région de steppes est parcourue par de nombreux troupeaux : moutons, chevaux, yaks ou vaches. Les bergers et leur famille logent alors dans des yourtes qui y sont installées chaque fin de printemps. Nous y passerons deux nuits au bord du lac. Ce sera l’occasion de gouter le koumis (lait de jument fermenté et fumé ) et d’en apprendre un peu plus sur la vie et les traditions des habitants. Plusieurs espèces peuvent y être observées comme la Grue demoiselle, le Gravelot mongol, le Goéland ichthyaète, la Buse de Chine, le Faucon sacre ou encore la magnifique Bergeronnette citrine de la sous espèce calcarata. La soirée du cinquième jour, nous repartirons vers le Nord jusque la ville de Kochtor. (Durée du trajet vers Kochkor: 2-3 heures
Logement jours 3 - 4 : Yourte ou tente (selon la présence d'éleveurs dans la zone, qui ne sera connue qu'au printemps)
Logement jour 5 : Maison d’hôtes

Jour 6 - 20 juin
Nous nous réveillerons à l’aube pour aller découvrir une zone semi-désertique entre Kochkor et l’Yssik-Koul. Nous parcourrons les abords du réservoir d’Orto Tokoy à la recherche des espèces typiques des milieux arides : Syrrhape paradoxal, Alouettes de Hume, pispolette et leucoptère, Traquets du désert, pie, variable, isabelle, Corbeau brun, Roselin de Mongolie, etc. Peu d’ornithologues ont parcouru cette zone, des surprises sont donc toujours possibles ….
Les roches composant les petits vallons de la région ont une coloration très variable, du blanc crème au rouge ocre, donnant un certain cachet aux paysages.
La juxtaposition de cette zone humide et de zones semi-désertiques promet des surprises.
(Durée du trajet vers le réservoir: 1 heure mais déplacement de site en site durant la journée)
Logement : Maison d’hôtes

Jour  7 - 21 juin
Après une nuit passée dans une chambre d’hôtes proche de l’Yssik-Koul, nous parcourons cette fois les zones humides de la région à la recherche de quelques spécialités locales comme la Mésange couronnée, la Rousserole isabelle, les marouettes, le Goéland railleur, etc.
Durée du trajet vers les zones humides : 1 heure mais déplacement de site en site durant la journée.
Logement : Yourtes ou tentes (selon la présence d'éleveurs dans la zone, qui ne sera connue qu'au printemps)

Jour  8-9-10 - 22—24 juin
Le huitième jour, nous partirons vers les hauts plateaux par la vallée de Barskoon et la route menant à la mine d’or de Kumtor. Ces trois jours en haute altitude seront l’occasion de parcourir des paysages à couper le souffle. Ils devraient aussi nous permettre d’observer de nouvelles espèces comme le Pigeon des rochers, le Rougequeue de Güldenstäd, le Ticho-drome échelette, les divers roselins, etc.
Nous aurons les autorisations pour rentrer dans le Parc national de Sary-chat-Ertash. Un parc surtout intéressant pour les mammifères : loup, ours, argali, bouquetin mais aussi l’insaisissable Léopard des neiges. La dernière fois que notre guide l’a parcouru, un léopard et une meute de 7 loups furent observés.
Durée du trajet vers les hauts-plateaux : 2,5 heures
Logement jour 8 et 9 : Yourtes ou tentes (selon la présence d'éleveurs dans la zone, qui ne sera connue qu'au printemps)
Le dixième jour, nous redescendrons vers Barskoon
Logement jour 10 : Maisons d’hôtes

Jours  11-12-13 - 25—27 juin
Après ces trois jours passés sur les hauts plateaux, nous partirons vers une large vallée au sud du village de Darkhan durant deux jours. Les paysages traversés seront très divers, nous partirons d’une zone assez aride, habitat des pies-grièches, de la Mésange azurée ou du Bruant de Godlewsky. Après quelques kilomètres, l’herbe est plus verte, les Rougequeues d’E-versmann et à tête bleue virevoltent entre les buissons. Les serins à front rouge s‘affairent près des yourtes. Plus loin, le Bec d’ibis tibétain cherche sa nourriture dans le lit de la rivière, tandis que les Cincles plongeurs et bruns sont aux aguets sur leur rocher. Le deuxième jour, nous serons déjà dans des habitats plus alpins. Les Chouettes de Tengmalm et épervières sont présentes dans la vallée ainsi que le Pic tridactyle.
Des espèces plus exotiques sont aussi présentes : le Tétraogalle de l’Hima-laya, les Pouillots griséole, de Sophie et montagnard, les Accenteurs alpin, de l’Himalaya, brun et à gorge noire, le Gros-bec à ailes blanches, les Ro-selins tacheté, à dos rouge, de Hogson, etc. Les vautours sont aussi bien présents surtout celui de l’Himalaya ainsi que le Gypaète barbu. Le loup y est régulièrement observé. Nous dormirons dans des yourtes de familles d’éleveurs ou dans des tentes.
Durée du trajet vers la vallée : 1 heure
Nous quitterons alors cette vallée pour une autre plus encaissée où des sources thermales jaillissent du sol. Un hôtel rudimentaire y est présent et permettra de profiter de cette eau chaude.
Logement : Yourtes ou tentes (selon la présence d'éleveurs dans la zone, qui ne sera connue qu'au printemps) puis hôtel

Jour 14 - 28 juin
Ce jour sera surtout dédié à retourner vers la capitale, après une longue route, nous atteindrons en soirée le parc national d’Ala Archa. Ce parc de 200km2 est montagneux, il est constitué d’une grande vallée et des monts alentours. Nous logerons dans un hôtel à l’entrée du parc.
Logement : hôtel

Jour 15 - 29 juin
Les premières heures du jour seront l’occasion de découvrir les oiseaux locaux aux alentours, dont la très belle Mésange à nuque rousse. Un che-min parcourt la vallée et permet une découverte aisée de nombreuses es-pèces, comme la Calliope à gorge rubis, la Mésange de Sophie, le Pouillot griséole, l’Arrenga siffleur, le Tétraogalle de l’Himalaya. Le Bouquetin et le Chevreuil de Sibérie sont souvent visibles dans les alpages.
En soirée, nous retournerons à la capitale et fêterons nos observations et aventures.
Logement dans un hôtel à Bishkek

Jour 16 - 30 juin
Départ pour l’aéroport et vol retour.

 

Liste des Observations

Photos

Infos pratiques

Budget
Le prix comprend
• Les vols internationaux.
• L’hébergement en hôtels en chambres doubles, en maisons d’hôtes, en yourtes (chambres communes) et campement (tentes). Single possible uniquement à Bishkek.
• La pension complète du J3 au J15 (sauf repas du soir à Bishkek).
• Tous les déplacements (vols internationaux et véhicules sur place).
• Les droits d’entrée aux sites.
• L’encadrement.
Le prix ne comprend pas
• Les repas du soir à Bishkek, les boissons, les dépenses personnelles, les assurances voyages éven-tuelles, le supplément single (35 euros), obligatoire s’il n’y a pas de possibilité de partage de chambre.

Déplacement
Vol Bruxelles – Bichkek, puis 4x4 avec chauffeur ou à pied.

Condition physique
Résistance à l’altitude (jusqu'à 4200 m), capacité à la marche en montagne, pas de problèmes de dos (trajets en 4X4). Certains jours de 10 à 15 km de marche en montagne.

A emporter

Vêtements pour toutes températures, bonnes chaussures de marche, jumelles (et longue-vue), appareil photo, petit sac à dos, lunettes solaires protégeant contre les UV , lampe frontale, sac de couchage et matelas souple, lingettes humides, gourde, couverts, et pharmacie individuelle.

Formalités
Passeport en règle. Aucune vaccination n'est obligatoire. Tétanos et hépatites A et B fortement recommandés. Consultez votre médecin à ce sujet.

A savoir
Ce voyage est conçu dans des conditions moins confortables que les voyages habituels de Nature et Terroir. Cela tient aux caractéristiques du pays. La formule retenue est à notre sens idéale pour découvrir la fabuleuse nature de cette contrée et rencontrer ses habitants au mode de vie encore très traditionnel. Sanitaires à partager et chambres communes seront fréquents, mais quoi de mieux que de sortir de la yourte au petit matin pour découvrir un fabuleux paysage de steppe d’altitude, tandis que nos hôtes surveillent leurs troupeaux !

Rendez-vous :
à l’aéroport de Bruxelles-National, 2h avant l’envol.
Assurances voyage, différentes formules possibles.

Les prix de ce circuit peuvent être modifiés en fonction des prix de vols que nous obtiendrons lors de votre inscription. Plus la date de départ est proche et plus il est difficile d’obtenir des tarifs intéressants. Nous vous recommandons donc de VOUS INSCRIRE LE PLUS TÔT POSSIBLE afin d’éviter le désagrément d’une importante majoration de prix.

 

Responsable destination

Colette :
+32 71 84 54 80

Présente le mardi et vendredi toute la journée

Voyager...

avec le même guide

Voyager...

avec la même thématique

Voyager...

avec un prix similaire

Abonnez-vous à notre Newsletter

pour recevoir nos actualités, nos offres,...